fév202017

Nat 3 Hennebont bat Sully Le résumé du coach

 

Quelle déception !

Hennebont – Sully : 32-28

 

Les yeux dans le vide après l’épilogue, un sentiment de tristesse et de frustration, d’être passé à côté d’un exploit qui nous tendait les bras, d’avoir tout gâché…Bref, la déception était immense dans le camp Sullylois au coup de sifflet final. Retour sur un match que nous avions ciblé comme déterminant et qui nous a vu passer par toutes les émotions.

Déjà, avaler 6h de trajet dans un car « tout confort » aux couleurs de l’USO foot (un présage ? Il n’a pas dû ramener beaucoup de victoires cette année !). Cet interminable trajet nous envoie aux portes de Lorient, à Hennebont, le leader de la poule qui actuellement surclasse tous ses adversaires et affiche clairement ses ambitions de montée en N2, semblant s’en donner les moyens. Pour nous la problématique est simple : Soit gagner et passer nos adversaires du soir au classement ou perdre et se retrouver à 4 points (5 exactement par le jeu du goal average particulier) avec peu d’espoir de rejoindre la formation morbihannaise par la suite. Parmi ces 2 situations, nous avons fait notre choix et avons essayé de mettre toutes les chances de notre côté (vidéo, collation, tactique…).

L’entame nous donne raison. Nos adversaires sont prenables, maladroit et certainement inhibés par l’enjeu. Le 7 contre 6 que nous attendions est bien proposé. La défense sullyloise est en place, enchainant les actions et surtout coupant leur relation sur les pivots, si forts habituellement…Nous prenons les devants rapidement et montrons beaucoup de solidarité et d’envie. Hassine après un « pastis » marque dans le but déserté. 2-4 à la 5ème minute. Malgré quelques échecs après d’autres tentatives lointaines, nous avons la main sur le match. 7-11 après un avoir passé un 4-0. Un vent de fraicheur souffle sur une salle pourtant bondée…L’édifice portant l’étendard jaune et bleu avance sereinement. D’ailleurs nous entendons davantage nos supporters Cécé et Tun que les 250 bretons venus soutenir leur équipe. Malmenée et continuant à jouer en supériorité en attaque, l’équipe locale est sans doute dominée comme jamais elle ne l’a été depuis le début de la saison. Le jeu collectif sullylois est en place et l’exploit est à portée de main à la mi-temps. Nous menons 13-18 ! Inespéré !

Leur jeu rapide a été bloqué, leur génial organisateur de jeu paraît en difficulté. Logique au vue de cette période maîtrisée. Ne pas se précipiter, continuer à faire vivre les ballons, limiter la durée et l’intensité d’un potentiel temps faible que nous avons parfois sur les entames de 2nde période…La confiance se lit sur les visages. Nous allons le faire cet exploit !

Abandonnant l’option à 7 en attaque, nos adversaires vont miser sur le jeu rapide. Leur réaction ne se fait pas attendre et au retour des vestiaires nous prenons un orage. Les bretons reviennent au contact à la 40ème (21-21). La salle retrouve de la voix, les tambours, le speaker transforment la salle en véritable chaudron. Il y a de l’électricité dans l’air ! Durant les 10 minutes suivantes, nous tenons le rythme désormais imposé par les locaux. Ludo, auteur d’un 10 sur 12, nous maintient à flots. Cependant notre jeu est devenu beaucoup trop individuel et les mauvais choix s’accumulent. Le capitaine Mika est obligé de laisser ses coéquipiers sur blessure. Malgré cela, à 10 minutes du terme, le score est toujours de parité, 25-25. Un nouveau match commence…et celui-ci va nous être fatal ! Notre rêve va se briser net par la faute d’exclusions temporaires…4 en 10 minutes (dont 2 pour contestations!). Pas à ce moment là…Pas dans ce match…Le handicap est insurmontable contre un adversaire de cette valeur. La blessure de Max au genou n’arrange pas la situation et le navire sullylois se fissure et prend l’eau en terres bretonnes. Leurs contres sonnent comme des coups de canon…et l’édifice sullylois, d’apparence si solide en première mi-temps, sombre et rend les armes dans une salle en fusion. 32-28. L’expérience (à priori de notre côté) n’aura rien pu contre la fougue et la jeunesse de cette belle équipe qui mérite sa place au classement.

Des regrets, nous en avons forcement beaucoup. Sully est une équipe avec 2 visages, et, de la lumineuse première séquence, notre côté sombre a repris le dessus.

Accepter notre défaite (dur,dur), recoller les morceaux après cette tempête bretonne. Se remobiliser en vue des prochaines joutes, unifier notre jeu, nos discours et nos actes, pour éviter de s’éparpiller au plus fort de la bataille…et retrouver notre rythme de croisière.

 

fév152017

Et si c’était une finale ???

Ce samedi les Sullylois iront défier en Bretagne le leader Hennebont

Dans une saison, il y a des matchs capitaux, plus importants que les autres, des virages, des tournants…Nous y sommes !!! Ce samedi, en Bretagne, les jaunes et bleus joueront CE match…celui que tous attendent, celui qui va décider de la suite du championnat alors que nous abordons seulement la phase retour de ce championnat de France Nationale 3.

Après un début de saison compliqué et décevant, les Sullylois, qui pointait seulement à la 7ème place du classement à la mi-octobre ont retrouvé des couleurs et restent sur une significative série de  7 victoires pour 1 défaite (vs Limoges leader à l’époque- décembre dernier-). Si Hennebont reste favori de cette rencontre, les joueurs Loirétains actuellement sur une bonne dynamique espèrent créer l’exploit dans une salle encore imprenable cette année.

Selon Vincent Duballet, l’entraineur Sullylois, les Bretons disposent d’un collectif redoutable avec des éléments majeurs à chaque poste, jouant vite et juste, parfois en utilisant 7 joueurs de champs en attaque…Ce club est sur une réelle impulsion avec comme projet la montée en Nationale 2. Ils s’en donne les moyens !!! Il va falloir être combatif et ne pas subir la pression du public local. Sully possède des arguments néanmoins pour contrer cet élan et se présentera  sans  Jérémy Bazin en pleine réussite actuellement dans ses buts ne sera pas du voyage et évidemment son capitaine Jérémy Khamvongsa toujours en réeducation du côté de Capbreton, Jessy Dena toujours blessé à la cheville et Rémi Lepeltier indisponible.

Les données sont simples…Hennebont est leader avec 28 pts,  Sully « en chasseur » 4ème avec 26 pts. En cas de défaite des jaunes et bleus, il y a fort à parier qu’ils ne pourraient plus atteindre à la 1ère place. Si heureuse victoire se produisait, les cartes seraient redistribuées en tête du classement où il ne faut pas oublier les formations de Limoges 2ème 27 pts, Aubigny 3ème 27 pts et CAPO Limoges 5ème 25 pts. Ces 5 équipes, ce quinté se tient dans un mouchoir de poche.

Au match aller, preuve de la solidité des Bretons, Hennebont était venu réaliser le match nul 29.29 à Jourdain.

HENNEBONT 1er 7 victoires 3 nuls 1 défaite

SULLY 4ème 7 victoire 1 nul 3 défaites

 

LA PRESENTATION DE HENNEBONT (source site internet de Hennbont HB)

Gardien de but :
« Continuité et formation !!! Dans la continuité de la saison dernière, nous retrouverons Thomas (Vincent) et David (Rougeot). Ce dernier devra pour cette saison alterner le chaud et le froid ! En effet, Il est capable d’enflammer Kerlano comme contre Loudéac mais aussi de refroidir ses collègues dans le centre Cryopôle Lorient qu’il vient d’ouvrir. Thomas (Vincent) malgré son absence de début de saison jouera pleinement son rôle de cadet pour accompagner avec humilité mais efficacité le benjamin de la bande des 3 : Hugo (Leroy). Hugo connait la maison car il arrive du club de Guidel, club avec lequel nous sommes en entente (ESMH). Malgré sa jeunesse, Hugo amènera de la hauteur et donc une alternance de mode de jeu qui enrichira forcément notre groupe. »
Ailiers :
« Une concurrence qui tourne à plein !!!  Pour notre côté gauche, l’aîné Maxime (Le Pallec) s’accroche pour rester dans les 12, et c’est bien avec ses armes qu’il se battra pour y parvenir : efficacité et combativité. Si les jeunes loups sont à l’affût, c’est Maël (Tanneau) qui tient le rôle de numéro 1 à condition de continuer de maturer et laisser exprimer ses atouts comme le débordement. Julien (Philippe), est le fruit de la filière du Hennebont-Lochrist et il fera ses armes à ce niveau en amenant son insouciance, sa polyvalence et ses qualités défensives, rare pour un n°1 au HLHB. Notre côté droit ne sera pas en reste avec un Jérémi (Bosson) qui pourra s’appuyer sur une excellence saison dernière et faire parler son poignet magique sous réserve d’une grosse condition physique. La jeunesse est partout même si elle peut paraître parfois fragile avec un Thomas (Kerbellec) enrichit d’une première saison en N3 l’année dernière. Thomas jouera sa carte à fond avec entre autre une capacité à défendre en n°2 et des entrées en deuxième pivot, assassines contre les défenses 1-5. »
Arrières :
« Le grand chantier du HLHB !!! A babord, Il nous faut de la stabilité en terme d’efficacité sur la base arrière, et le recrutement de Julien (Turpin), deux fois meilleur buteur de la prénationale, devrait amener cette régularité qui nous a cruellement fait défaut la saison dernière. Même si sa saison 2015-2016, n’a pas été satisfaisante, Yann (Flao) se donne les moyens de réussir sa saison 2016-2017 et revenir à son standing de 6-7 buts par match en nationale 3. Si Grégoire (Le Pallec) avait mit un terme à sa carrière, le handball lui permet de maintenir un équilibre de vie. S’il devra composer avec une vie professionnelle où il roule à fond, il saura se mettre au service du groupe et sera pour nous un joker de luxe. A tribord, Le jeune Bastien (Harmegnies) longtemps considéré comme un ailier assume depuis un an le poste d’arrière droit en nationale 3 et ne doutons pas que sa gamme de tir extrêmement variée amènera un équilibre à notre attaque. Le retour de Jean-Baptiste (Szachsznajder) est en lien avec son projet professionnel, mais je ne doute pas qu’il amènera quand il le pourra son expérience, son physique et sa détermination tant sur le côté babord que tribord de notre attaque sans oublier ses qualités défensives qui nous ferons le plus grand bien. Le jeune Nicolas (Affreingue) qui évoluera en U18 Nat pour le début de saison, pourrait profiter de ses deux mètres et du jeu à 7 contre 6 dans la deuxième partie de championnat. Pour que cet équilibre soit efficace, il faut un chef d’orchestre, et comme la saison dernière c’est Martin (Bouvard) qui en sera le dépositaire tout en jouant sa carte avec entre autre une relation très fine avec ses pivots. En renfort au poste de demi-centre, Titouan (Louarn) amènera sa jeune patte et sa créativité mais avec un souci d’efficacité pour une première expérience à ce poste. »
Pivots:
« Beaucoup d’équipes aimeraient être armées comme nous à ce poste  avec un Steven (Cutté) qui continuera d’amener sa culture de la gagne et l’exigence de la nationale 1 acquise à Lanester sans oublier sa prise de balle qui donne le tournis aux défenses. Dans le même registre, notre capitaine Clément (Burry) est un travailleur de l’ombre mais qui sait surgir dans la lumière lors des money-time et emmener son équipe vers les sommets. Jocelyn (Palante) qui est peu utilisé en attaque malgré des qualités de bloc, il est le Dinard de notre défense et a su se rendre incontournable. »

 

fév152017

MATCH DE GALA SARAN -DIJON Janvier 2017

IMG_9155

Profitant de la trêve internationale liée aux championnats du monde « Phénoménal Handball », notre commission animation a organisé pour la 2ème année un match de gala de haut niveau le samedi 28 janvier.

Nous avons donc sollicité les clubs de Saran, nos voisins promus en Lidl Starligue, et dont ils sont la bonne surprise, et Dijon Bourgogne, club de ProD2 entrainé par l’illustre Jackson Richardson. Malheureusement, bloqué par ses obligations contractuelles avec le diffuseur du championnat du monde, nous n’aurons pas le plaisir d’accueillir le réunionnais à Jourdain.

 

Samedi 28, 16h : nos bénévoles sont à pied d’œuvre. Fernand installe une imposante sono dans le gymnase, les gars ( Eric, Marc, Chinois en bon capitaine malgré une épaule immobilisée, Eric, JD, Alexis, et j’en oublie…) déroulent les tapis et mettent la table pour le repas d’après match dans la salle B, les filles (Carole, Béné, Valérie, Valou, Martine….) préparent les sandwichs pour la buvette, Ju et Lilou s’occupent de l’affichage, Nanou s’active un peu partout….

 

19h : tout est prêt. La salle se remplit peu à peu… Grâce à de nombreuses permanences tenues par Nanou et son équipe au local les 15 jours précédents, la quasi-totalité des 400 billets disponibles ont déjà été vendus. L’entrée se déroule donc sans heurt (ou presque), jusqu’à ce qu’elle soit comble pour accueillir à 20h les 2 équipes.

 

20h : présentation des équipes par Fifi, Eric, qui a donné vie à la mascotte « Le Lion Sullylois » chauffe la salle et distribue des bonbons au public, le tout au son de DJ Fernand. Puis un coup d’envoi fictif est donné par 2 de nos principaux partenaires, Christophe Dupont (Oxytoit) et M. Daimay (adjoint aux sports de la mairie de Sully).

 

Place au match : les dijonnais sont les premiers en action, efficace en attaque, et comptant sur un gardien impérial en début de match ( 2-0 puis 4-1). Mais la formation saranaise réagit, et grâce à une défense soudain imperméable, ils réussissent à développer leur jeu de contre attaques pour égaliser puis prendre l’avantage, qu’ils garderont jusqu’à la mi-temps.

En seconde période, les débats s’équilibrent, mais Saran fait prévaloir son statut et emporte la victoire 32-29 sous les applaudissements d’un public tout acquis à sa cause.

Le match s’est déroulé dans un excellent état d’esprit malgré un blessé dans chaque formation (coupure sans gravité), dont nos infirmières locales se sont empressées de s’occuper !!!

 

21h30 : fin du match. Fifi, avec une grande adresse, procède au tirage au sort de la tombola. C’est Alexis de « La Navigue » qui gagne les 2 places pour le match Saran/Saint Raphaël que nos invités ont eu la générosité de nous offrir.

Après la séance photos et autographes, à laquelle se prêtent volontiers les joueurs, avec une large préférence pour les saranais, un moment convivial est partagé au local autour d’un verre avec les 2 équipes qui sortent progressivement des vestiaires.

Entretemps, Christian s’est mis au travail et est prêt avec toute une équipe de serveuses agréables et souriantes ( Nanou, Nénette, Isa, Valou, Béné, Ju, Martine….) à servir le repas. Pendant 2 heures, c’est une centaine de repas qui sera servi, aux 2 équipes bien sûr, mais également à de nombreuses personnes du public : entrée quiche, blanquette de veau, fromage et fondant chocolat. Un grand merci au chef Christian !!!

 

Les 2 équipes sont reparties ravies, de l’accueil, du repas. La soirée fut une véritable réussite.
Rendez vous est pris pour remettre ça l’année prochaine.

 

20170128_195623_resized 20170128_200237_resized 20170128_223933 20170128_195909_resized 20170128_212704_resized

fév152017

LE RESUME DU COACH Sully bat Poitiers 29.27

Les Sullylois évitent le piège.

Grand Poitiers – Sully : 27-29

Samedi soir, nous nous rendions à Poitiers, équipe 8ème du championnat, réputée solide à la maison et ayant un jeu rapide et bien huilé.

Forts d’une victoire probante contre Aunis, les jaunes et bleus devront faire attention à l’excès de confiance et au relâchement inhérent. Le groupe est quasi-inchangé. Seul Rémi remplace Jessy blessé.

Museler le meilleur buteur du championnat et bloquer autant que possible leur jeu rapide de transition, tels étaient les directives pour ramener les 3 points…

Le début de match est plutôt équilibré. Maxime d’un scud en lucarne et Jean Yo sur l’aile répondent aux artilleurs locaux. 2-2 avant que sous l’impulsion de Yoann P et Hassine dans ses buts, nous ne fassions le premier écart. 3-6 à la 10ème. Mais les vaillants locaux vont revenir à hauteur après plusieurs parades de leur gardien canadien. Ce scénario va se répéter plusieurs fois durant le match. Des sullylois qui prennent l’avantage et qui semblent en mesure de se détacher et des adversaires à réaction qui recollent. Le retour au vestiaire a été marqué par la grosse colère du coach poitevin après que Ludo, en renard, ne marque au buzzer sur coup franc direct. A ce moment du match nous avions 3 longueurs d’avance (11-14).

Malgré cela, nous ne sommes pas forcement confiants car cette équipe Poitevine récite bien son handball mais semble d’avantage en difficulté sur la prise d’initiative. A nous d’exploiter cela…

Le deuxième acte reprend sur le même rythme. Nico, bien décalé par Jean Lo marque sur l’aile. Nous menons de 4 buts…Mais sur des contres, les Poitevins reviennent au contact. 19-20 à la 45ème. Nous appuyons à nouveau sur l’accélérateur grâce à Mika (6 sur 8 au total) et Juju. A la 50ème nous retrouvons nos 4 buts d’avance. Les locaux sont sur le point de craquer ! Mais il n’en est rien. Ils sont encore sur nos talons à la 55ème (+1 pour Sully). Nos supporters (des poitevins) donnent de la voix (j’ai cru comprendre que certains sullylois avaient de la famille sur Poitiers…). Ils encouragent de toutes leurs forces et pensent bien tenir la victoire après que Max et Steph aient percé la défense locale. +3 reste 1 minute 30 à jouer. Mais encore une fois, au prix d’un pressing tout terrain, les poitevins vont faire douter les jaunes et bleus. Nico prends une exclusion temporaire. Cela complique la tâche. Heureusement, Mika scelle le match par un but ultra important.+2 à 15s du buzzer ! La délivrance !! Jéremy s’offrant même un pastis sur le dernier tir adverse malgré son doigt douloureux…

Sully s’est sorti du piège en maitrisant plutôt bien le jeu de transition adverse et en mettant sous pression leur meilleur buteur (seulement 3 sur 10).

A noter la bonne prestation de Jean Yo devant la famille (un 5 sur 6 au tir dont un avion dans la lucarne…du gymnase). Résultat, ses coéquipiers lui « offrent » la louche et les chats en signe d’amitié pour ses 34 ans.

En gagnant ce match, les Sullylois se donnent le droit de jouer une « finale » dès samedi prochain, dans l’antre de l’ogre Hennebont qui dévore actuellement tout sur son passage.

Affaire à suivre…

20170211_223218_resized

 

fév122017

Les résultats du week-end

Nationale 3

Sully bat Poitiers 29.27

R1G

Saint Pryvé bat Sully 34.21

R1F

Dreux bat Sully 35.23

-12G1

Sully bat SMOC 29.19

-14G2

résultat à venir

Loisirs

Sully et Conseil général du Loiret 33.33

16602690_10154421416806317_2905767786246465352_n

 

 

fév112017

LE PLANNING DES VACANCES FEVRIER

LUNDI 13 pas de séances

MARDI 14 pas de séances

MERCREDI 15

-9 10h à 11h30 Ludovic

-16G/-18G 17h à 18.30 Vincent D

JEUDI 16

-12 10h à 11h30 Vincent D

-17F 10h à 11h30 Denis

VENDREDI 17

-12 10h à 11h30 Ludovic

-14G 17h30 à 19h Vincent D

-16G/-18G 17h à 18h30 Denis

LUNDI 20

-12G 10h à 11h30 Ludovic

-17F 10h à 11h30 Denis

MARDI 21

-14 10h à 11h30 Ludovic

-16/-18G 14h à 15h30 Denis

MERCREDI 22

-9 10h à 11h30 Ludovic

-14G 17h à 18h30 Vincent D

JEUDI 23

-12 10h à 11h30 Ludovic

VENDREDI 24

-17F 10h à 11h30 Denis

-14 17h à 18h30 Vincent D

fév092017

Les matchs du week-end

LES MATCHS A SULLY

-12G sully vs SMOC match 14h

R1F Sully vs Dreux match 20h

 

LES MATCHS A L EXTERIEUR

-14F à ECO voir Ouzouer

-14G2 à Beaugency match15h

R1G à st Pryvé dimanche 15.30

N3 à Poitiers 20h

fév062017

Sully bat La Rochelle…le résumé du coach

 

Des sullylois conquérants : Sully – Aunis 31-21

La longue trêve, la très longue trêve hivernal de 2 mois sans compétition, n’aura pas eu raison de la détermination des sullylois.

L’adversaire du soir, Aunis, pointe au 6ème rang, à un point des jaune et bleu. La méfiance est donc de mise car nous savons l’adversaire combatif et particulièrement soudé.

La coupure aura au moins permis le retour des blessés côté sullylois. Hassine, Nico, Julien, Jean Lo sont bien présents.

Nous entamons la rencontre avec d’excellentes intentions. Stephen avec beaucoup d’abnégation marque les 2 premiers buts. Maxime prends le relais tandis qu’Hassine signifie son retour dans les buts par des parades spectaculaires. Nous menons 7-2 à la 11ème. Nos adversaires, habitués aux luttes serrées et à un handball au près va resserrer la défense ce qui réveille leur gardien. Côté sullylois, le match devient plus brouillon. Les combinaisons lues par les Rochelais sont neutralisées. Leur jeu de transition devient plus percutant, leur pivot est trouvé un peu trop facilement et l’écart fond doucement. 9-7 puis 13-13 avant la pause. Un 7m de Jean Lo nous permet de basculer en tête aux citrons 14-13 !

Encore une séquence où nous avons alterné le bon et le moyen. Notons quand même les 7 arrêts d’Hassine et les 4 buts du « showman » Max Charvin. Malgré le retour de nos adversaires, je sens le groupe serein et concentré. Revenir à un handball plus classique, défier, temporiser, jouer comme des papys (que nous sommes peut être…).

A ce petit jeu, Jean Lo et Ludo se montrent particulièrement efficaces dès la reprise. L’effort se situe essentiellement sur le repli défensif pour contrer leur jeu rapide et en défense sur leur relation avec le pivot. Jeremy, entré aux buts fera le reste.

Petit à petit, sans affolement, les jaune et bleu vont creuser le score en passant un 7-2. 21-14 après une réalisation de Mika sur son aile. Puis 25-16 à la 48ème, Julien signant son retour sur les terrains par 2 buts consécutifs. Cette belle période, nous la devons aussi à notre dernier rempart, Jérémy, qui prouve que les articulations ont de la mémoire. Il réalisera une seconde période à plus de 50 % d’arrêts avec 9 sauvetages pour 8 buts encaissés. Nico cloturera le match en scorant 2 fois, apportant le +10 avant le buzzer. Les Rochelais avaient baissé les bras depuis quelque temps déjà…

Ce match maitrisé fait plaisir car après une pause si longue, nous ne savions pas forcement où nous situer. Ensuite réaliser un match plein à domicile va faire du bien au mental. Nos meilleures prestations étaient jusqu’à présent venues de nos déplacements. Seule ombre au tableau, la blessure à la cheville de Jessy. Belle entorse et au minimum un mois d’arrêt. Pas une bonne nouvelle sachant que nous allons enchainer 10 matchs en 11 semaines. Un vrai marathon où nous aurons besoin de toutes les forces du groupe.

 

fév062017

Les résultats du week-end

Nationale 3

Sully bat La Rochelle 31.21

R1G

Saint Cyr Touraine bat Sully 32.27

R1F

Auneau bat Sully 36.22

-18G

Sully bat SMOC 40.34

-17F

Sully bat Romorantin 28.17

-16G Regional

Sully bat Blois 34.15

-14G Régional

Sully bat Joué le Tours 31.16

-14G2

Escale orléans bat Sully 27.23

-12G1

Sully bat Jargeau 36.12

-12G2

Sully bat Amandha 22.14

-12F

Amilly bat Sully 30.7

16388159_10154399227886317_5793052709721925612_nLes -12G1 vainqueurs de Jargeau

Noa nathan robin leo tom Robin Pierre.Louis Enzo lucas vicente

 

fév012017

DIMANCHE 5 FEVRIER VIDE ARMOIRE

va3

VIDE ARMOIRES DU CSM SULLY HANDBALL.

(vêtements, jouets, livres, bibelots, bijoux, linge, jeux vidéo, DVD…) DIMANCHE 5 Février à partir de 10h00 SALLE BLAREAU à Sully sur Loire.

3 euros le mètre/la table
Installation des participants à partir de 8h00
Buvette et restauration sur place
RENSEIGNEMENTS ET RESERVATIONS AU 06.63.86.77.24 ou 06.14.02.52.13 à partir de 18h00