Petite soirée entre amis…..

Traditionnellement,  il y a entrainement pour l’équipe 1 le jeudi soir….Pas de matchs ce week-end, la séance a donc été annulée et sur la très bonne initiative d’Aurélien, une soirée Raclette-Party a été organisée au local de la section. Une 50aine de personnes ont répondu présent pour cette animation placée sous le signe d’Halloween. Un repas Pantagruélique, une très bonne ambiance, de la musique….L’ensemble des convives, hors contexte Handball, a passé un très bon moment. Des « Guest stars » étaient même présentes hier soir….En voici une liste non exaustive… »Bazincula », « Pretty Chinois Woman » et sa sœur « Zalendo.com », Zazie,  Rémi, le « pourfendeur sanguinaire de la cité lugubre et légendaire de Chatou » blessé cruellement par « Draculette » la « Chouinasse des Carpathes », le nain « Passe-tes-mains -sous-la-photocopieuse », Cristina Cordula « tou es magniiiiifiiiiique », Gérard lambert, Miss Hammer,  « Toun de Niro », Spider Patapain… »Ta g…, c’est moi qui raconte…. » Bon là ça devient n’importe quoi…Promis, on redevient sérieux la semaine prochaine avec notamment un déplacement dimanche pour la N3 aux Ponts de Cé  et jeudi prochain…On s’entraine…

un grand merci à tous ceux qui ont participé à cette parenthèse inattendue et principalement à Christian et Bénédicte pour tout l’aspect logistique.

raclette-1

Garçons …l’addition !!! Sully bat Saint Doulchard 46.25

 

L’histoire des derbys entre Saint Doulchard et Sully perdure depuis plus de 10 ans. Souvent, notamment dans le Cher, les deux équipes ne se sont jamais fait aucun cadeau donnant lieu parfois à des affrontements disons, virils…et pas toujours corrects…Il y a quelques années, les jaunes et bleus s’étaient imposés facilement près de Bourges de 17 buts, une soirée faste…La saison dernière, pour la 1ère fois en une 10aine de confrontations, Saint Doulchard, à la 2ème journée de championnat était venu s’imposer à Sully, une grosse claque…. Fort heureusement, les jaunes et bleus ont pris brillement leur revanche au match retour en s’imposant de 10 buts dans le gymnase du « pourfendeur de petits cailloux dans les chaussures ». Mais, globalement, le classico entre les deux équipes a souvent tourné en faveur des Sullylois.

 2ème au classement et fort de deux victoires importantes et sans bavure sur Epernon et l’USO, on savait, avant la rencontre, les Sullylois favoris. On savait que Saint Doulchard n’a plus le même effectif que par le passé. On savait que, malgré un discours optimiste de leur président dans la presse locale de septembre visant alors les 5 premières places du classement, le début de championnat a été difficile pour les joueurs du Cher.

Bref on savait beaucoup de choses mais on, n’imaginait pas ce qui s’est produit samedi soir au gymnase municipal………..

Un tout début de match timide…Un contre Sullylois raté…Une mauvaise passe…Une erreur en défense et Saint Doulchard va mener 1.0 et même 2.1 malgré un 1er but de Mickael en contre attaque. Et puis…et puis…Plus rien, une sorte de fin pour nos adversaires que n’auraient pas renié les « Cowboys Fringuants » Plus rien…L es joueurs Sullylois ont faim et ils vont dévorer leurs adversaires du soir pour le plus grand bonheur d’un public qui encore une fois depuis le début de la saison a rempli copieusement la salle.

Après l’égalisation de Xavier, très en vue hier soir, 2.2 puis un but d’Igor 3.2, les jaunes et bleus entrent dans leur match et sonnent la charge.  Avec des buts de Denis, encore Igor ou du pivot Julien, Sully prend une avance déjà importante en ce tout début de rencontre en infligeant un 5.1 aux visiteurs A la 10ème mn 8.3 en faveur des locaux.

Cette marche en avant est contrariée néanmoins par le corps arbitral qui exclue coups sur coups 2 Sullylois qui doivent alors évoluer à 4 vs 6 sur le terrain. Malgré cette double sanction, Saint Doulchard n’en profitera pas…Pire encore ils encaissent même un but marqué en duel et dans un angle fermé par Mickael sur son aile gauche, un but qui réveille une 1ère fois le public.

Déjà bien en place le week-end précédent à l’USO, la défense Sullylois repousse une grande majorité des assauts adverses…Contres, interceptions, neutralisations…Tout y passe…Quand le rideau défensif rend les armes, il faut encore battre Jérémy intraitable dans ses buts. A 6m, de loin, aux ailes, le portier Sullylois multiplie les parades décisives ce qui permet de lancer immédiatement les contres percutants notamment sur Mickael ( meilleur buteur de la rencontre), la mobylette de service qui ne rate rien face au portier Berruyer. 15.8 à la 20ème et …la 2ème lame arrive puisqu’Aurélien fait tourner son effectif et fait rentrer des joueurs comme Max ou Yoann. La profondeur du banc Sullylois est  peut être l’une des principales forces de l’équipe cette année.

D’ailleurs Maxime et Yoann se mettent rapidement en évidence. Dans ces 10 dernières minutes, Saint Doul’ coule et prend un 8.3. A la pause, Sully mène déjà de 11 buts….22.11… !!!

+11 à la pause ne contente pas les jaunes et bleus lors de la causerie de la mi-temps. Il est vrai que ces 30 première mn n’ont pas été parfaites, loin de là. Par précipitation, par manque de rigueur, beaucoup de ballons ont été perdus. Lorsque l’on joue un adversaire en perdition, il faut le respecter en continuant à jouer, à enfoncer le clou s’il le faut et…ce soir …les Sullylois ont une forte envie de respecter leur vieil adversaire…

Malgré un but de Gagez, peut être le seul visiteur à ne pas rendre les armes et  à tenter des choses sur son aile, les jaunes et bleus poursuivent la rencontre sur les mêmes bases. La défense est performante et ne prend qu’un seul but en 6 mn, l’attaque marque, parfois sur des enclenchements longuement travaillés toute la semaine aux entrainements…28.12 à la 36ème. Hormis les deux GB , l’ensemble du collectif Sullylois aura marqué au moins un but…Pierre, Eric, Tuncer participent à l’évolution du score. 36.20 à la 48ème. Sorti sous les applaudissements mérités du public Sullylois, jérémy qui espère un jour faire un match avec « Get » 27 arrêts laisse la place à l’autre Jérémy  ( Villette) qui, pour sa 1ère apparition sous ses nouvelles couleurs ne rate pas , lui non plus son entrée en réalisant de nombreuses parades.

Un ballon aile-aile par deux fois,  un croisé, des passes ultra-rapides et Yoann qui marque seul à 6m au point de penalty, le 40ème but, superbe, des jaunes et bleus fait lever le public et donne le tournis à la défense visiteuse. Les jeunes du club entonnent alors des chants dans les tribunes… Xavier veut alors contester une décision des hommes en noir qui ne l’entendent pas ainsi, il est exclu 2 fois 2 mn, une exclusion qui lui vaudra de la part de ses coéquipiers une bonne louche…malgré la prestation de Pierre en remake de téléfoot qui a mobilisé quelques votes lui aussi.

Une dernière combinaison (« Bunny ») victorieuse puis deux derniers buts de Xavier parachèvent la victoire, la grosse victoire des Sullylois dans une dernière minute « standing ovation » venu des tribunes. 46.25 jamais le derby n’avait tourné par le passé à une telle démonstration. Les plombs du gymnase municipal n’ont d’ailleurs pas résisté, la  jolie soirée d’après match s’est terminée dans le noir…tard dans la nuit…

Après une petite trêve qui va faire du bien aux organismes, Sully, qui consolide sa place dans le trio de tête (avec Dreux et Falaise) se rendra aux Ponts de Cé (Angers) 8ème, une vieille connaissance également.

Coupe de France Séniors Féminines

Sully bat Courville 27.10

Sully qualifié pour le 3ème tour.

Depuis plus d’an maintenant les filles dominent outrageusement le championnat départemental. La coupe de France est une jolie parenthèse puisque cette compétition permet aux jaunes et bleues de rencontrer des équipes qu’elles ne connaissent et surtout de se tester face à des adversaires issus d’autres départements Français. Au 1er tour, Sully s’était imposé dans le Cher face à Mehun. Hier soir, cette une équipe venue de l’Eure et Loir, le HBC Courville qui est venue défier, dans leur salle, les Sullyloise et leur cortège de victoires.

Rapidement, on a vite compris que Sully est au dessus…Après un début de rencontre plutôt accroché et des maladresses de chaque côté, les jaunes et bleus vont prendre les commandes de la rencontre notamment par ses deux artilleuses maisons, Julie et Céline « nénette » souvent à la conclusion. Le retour de Chrystelle, la « sœur de Jérémy », offre de plus de nouvelles solutions sur le plan offensif à droite.  6.1 Les filles ont déjà fait le trou.

C’est en défense que l’équipe prend une réelle dimension. Albane ou Morgane, les deux GB multiplient les arrêts, les filles se battent sur tous les ballons et ne lâchent rien à l’image de Morgane effectuant, malgré une taille « Sylvanesque » un joli contre….Le tableau d’affichage peu avant la mi temps s’emballe en faveur de Sully, malheureusement un coupable relâchement permet aux visiteuses de marquer 5 buts en quelques minutes. Pas d’inquiétude, l’écart atteint les 10 buts déjà à la pause.

A l’image de 46.3 vs Briare la semaine dernière, même devant, les filles accentuent encore une pression de tous les instants sur leurs adversaires. Les bonnes actions défensives, les contres s’enchainent et …Le HBC Courville lâche prise. Les jaunes et bleues en profitent alors pour roder encore plus le collectif et l’ensemble des filles participent activement au succès à l’instar d’amandine en réel progrès au poste de pivot ou de Céline M qui marque son 1er but de la saison sous les applaudissements d’un public ravi et déjà en nombre pour ce lever de rideau.

Seul ombre au tableau, la blessure de Nathalie qui seule en contre attaque a été foudroyé par un claquage derrière la cuisse. Elles devraient être absente des terrains pendant quelques semaines et on lui souhaite un bon rétablissement.

27.10 score final, Sully se qualifie pour le 3ème tour de cette coupe de France des équipes départementales. On attends désormais le tirage au sort pour connaître le futur adversaire, pour info la grande finale, au printemps prochain se déroulera à Paris-Bercy…Alors au boulot les filles….

Les deux bonnes « perf » du week-end

Victoire des -12G et des -16G

 

Les -16G ont très bien débuté le championnat il y a 15 jours en s’imposant facilement sur le terrain de Jargeau. Ils ont récidivé ce samedi après midi en disposant très facilement également de leurs adversaires Lorris. Composés de jeunes issus du groupe -14 G vice – champion Régional l’an passé et de -16 2ème année, l’effectif est très bien armé pour jouer les tous 1ers rôles en championnat départemental.

Les deux équipes de -12G composés ce samedi ont connu des destins bien différents. A domicile, les petits Sullylois se sont inclinés face à Gien en montrant tout de même de belles choses. En revanche, le 2ème groupe s’est imposé avec autorité chez nos voisins d’Ouzouer en réalisant un match très solide montrant les réèlles capacités de ce groupe….à suivre….. L’objectif avoué est tout simplement l’accession ( comme chaque année on l’espère!!!) pour le Régional en 2ème phase.

v-16g-12g

Un score historique des filles !!!

Sully bat Briare 46.3

 

46,3 !!!

Un score inédit, un score fleuve !!! Mais que s’est-il passé pour les filles samedi soir face à la formation de Briare. Explication : le club de la petite cité célèbre pour son canal vient d’être remonté cette année par une nouvelle équipe de dirigeants. Il y a plus de 10 ans, Briare était un club actif du Loiret, évoluant même chez les garçons en Régional 1 avec quelques Sullylois ou ex-Sullylois dans l’effectif tels Vincent Bordier, Etienne Gourdet, Pascal Iriarte ou encore Adem Cift. Ce club a par la suite connu des difficultés jusqu’à sa disparition.

Nouveau club, nouvelle équipe, les filles de Briare n’ont pour la plupart jamais joué au handball et cette une formation composée de débutantes que les Sullyloises ont affronté, des Sullyloises invaincues depuis plus d’un an. Bref, il n’ y a pas eu de match.

Pour autant, le gymnase municipal a vibré par 3 fois applaudissant, chaque but adverse, aussi rare qu’un but des Girondins de Bordeaux au foot cette saison.

Les filles de Briare, malgré la correction, se sont encouragées pendant 1 heure, sans jamais un seul instant se démotiver. Bravo.

Du côté, Sullylois, l’important a été de respecter l’adversaire en jouant avec le plus de précision possible malgré la faiblesse de l’opposition et en ne tombant pas dans une facilité outrageante…Contrat respecté, l’ampleur du score parle d’elle même. Ce match a permis également a quelques filles de se libérer et de prendre plaisir. Samedi prochain, l’opposition devrait être plus ardue en coupe de France, match joué en lever de rideau de la N3

Tournoi Halloween à Gien

tournoi halloween

Des toiles d’araignées dès l’entrée…Une ambiance terrifiante…Une citrouille…des zombies…La salle de Cuiry de Gien a été transformée à l’occasion de ce tournoi Halloween pour les plus petits en un gigantesque manoir hanté dédié au handball. Nos petits jaunes et bleus de l’école de handball Sullyloise étaient invités ainsi que le club de Lorris pour cette compétition très bien organisée ( comme toujours) par les deux responsables de la formation du HBC Gien Noël et Pierre . A partir de 15 heures, les jeunes handballeurs se sont défoulés sur le parquet maléfique de Cuiry arbitré par des jeunes du club en déguisement de sorcière. Un stand de maquillage est même présent où les enfants, après quelques minutes d’attente, ressortent grimés, déguisés…Original !!!

Les petits monstres Sullylois, encadrés par Céline, Jérémy V et « Chinois » se sont distingués sur le terrain en remportant 3 de leurs 4 matchs en affrontant au passage une équipe de Gien composée notamment d’un petit bonhomme ressemblant étonnamment à un certain Mr Bazin…GB de l’équipe 1 Sullyloise, présent lui aussi appareil photo au cou. Sully termine 2ème au classement de ce tournoi amical, original et sympathique pour les gosses.

1ère manche victorieuse !!!

Sully bat USO 30.22

petit lien sur « Le billet de Pierrot » sur le site de l’USO

http://www.usohandball.fr/actualites-du-club/we-du-20-octobre-2013–le-billet-de-pierrot-268404

 

Hasard du calendrier….C’était le week-end des derby entre les équipes du Loiret. Pour l’occasion, les dirigeants de l’USO ont décalé ce match au sommet de la N3 au dimanche évitant ainsi un doublon avec le match Gien/Saran en N1.

USO- Sully, il faut remonter à une 10aine d’année pour retrouver ce choc en N3 qui a souvent vu chaque formation s’imposer dans sa salle.

Le club Orléanais a enfin retrouvé cette saison le niveau National après une saison quasi parfaite l’an passé avec une lutte dantesque pour l’accession avec Vierzon. Le recrutement du promu Orléanais a été à l’inter-saison à la hauteur de ses nouvelles ambitions, Mbemba de Cherbourg N1 Delchini et Fritz de Gien N1 et biensur l’homme probablement le plus stressé du week-end Jean-laurent Neraud parti de Sully pour son traditionnel tour du Loiret inter-club..

Malheureusement pour les Usoites, l’apprentissage de la N3, malgré ce recrutement de très haute qualité, n’est pas si facile puisqu’avant la rencontre, les Orléanais ont déjà connu la défaite par deux fois sur trois matchs, deux défaites à l’extérieur néanmoins.

Ce derby s’annonce équilibré entre les deux équipes. De notre côté, Aurélien a  préparé  ce match comme tous les autres…Il n’y a pas eu de programme anti USO, de tactique anti-USO… de mise en place…L’accent a surtout été mis sur notre attaque comme c’est le cas depuis quelques semaines maintenant. Et c’est fort de notre dernier succès remarqué 40,25 face à Epernon que nous effectuons ce court, ce très court déplacement en terre Orléanaise.

1ère bonne surprise juste avant la rencontre, la salle de l’USO est pleine. Le derby a attiré du monde. Plus d’une bonne moitié est de plus, acquise à notre cause. Des anciens de l’équipe 1 sont présents tels, Fred, Julien, Olivier, Batoune, Maxence, Taoufic, les Oratoriens fervents supporters de Julien, les Pryvatains pour Max…Les anciens, les plus jeunes, les joueurs de la Reserve, les filles, les parents, les dirigeants…bref toute la petite famille du handball Sullylois est bien présente au rendez-vous. A nous de répondre présent aussi désormais…

Dernière tape amicale à nos adversaires et la partie peut commencer dans une ambiance électrique. Première  constatation malgré quelques intox, les principaux joueurs de l’USO sont bien bel et bien présents hormis Clémént Fritz. Du côté Sullylois, Chinois est bien installé sur le banc mais en tant qu’officiel car toujours blessé depuis le match à Falaise.

Le round d’observation va durer 2mn 30 sec. Des ballons perdus, des fautes,  des immanquables….Toute la tension d’un derby ne s’évacue pas si facilement. Il faudra attendre une accélération de l’ancien Sullylois Rémi Barrault cravaté maladroitement par Eric pour que cela s’anime enfin. 2 mn logique pour notre capitaine sans passer par la case avertissement et l’USO ouvre la marque par l’expérimenté Paolo Houblon. Autant le dire tout de suite, il y a eu parfois des coups, quelques mauvais coups même…mais jamais sans méchanceté…A chaque fois et dans les deux camps, le joueur fautif est allé s’excuser.

Bizarrement ce 1er coup du sort va réveiller les Sullylois qui collent en infériorité numérique un 3,0 par Julien, Xavier et Mickael et prennent ainsi, dès le début de la rencontre les commandes de la partie. 3,1 à la 5ème

Jusqu’au ¼ d’heure de jeu, les débats sont très équilibrés. 5,5, à la 10ème. Les jaunes et bleus reprennent néanmoins l’avantage sur un penalty d’Eric et comptent deux buts d’avance.

C’est en défense que Sully va impressionner et probablement gagner cette rencontre. Bien regroupés, bien organisés les Sullylois sont de tous les contacts, Denis contre un bon nombre de tirs de loin, Jérémy transcendé par un tir reçu en plein visage multiplie les arrèts et envoie ensuite sur orbite la fussé Mickael à la conclusion du feu d’artifice. En attaque, la relation Xavier/Julien trouve souvent la faille dans la 1,5 Orléanaise qui toute la rencontre essaiera plusieurs dispositifs tactiques. Rapidement, le score enfle en faveur de Sully sous les encouragements du public visiteur qui commence à comprendre qu’il faudra un grand USO pour battre leurs protégés cet après-midi. Les Orléanais encaissent un 11,3. Ils ne reviendront plus…

Seuls Jean-Laurent tout en puissance et en duels  ou Sylvain Delchini en contre rageur marquent  et surnagent dans un effectif Orléanais aux fortes individualités mais qui manque encore de collectif à l’image de tous ces tirs hors cadres de loin. Le travail de sape des Sullylois en défense a fonctionné. Maxime et Igor terminent le boulot sur la base arrière et à la pause, à l’extérieur, Sully a presque tué le match et mène de 8 buts…Le vestiaire est rejoint sous les chants de nos supporters.Excellent….

Il faut se rendre à l’évidence, la seconde période ne sera pas d’un même niveau du côté Sullylois. Pas d’inquiétude, la partie a été bien gérée au final puisque les jaunes et bleus ont conservé leur matelas d’avance. L’USO a bien évidemment réagit, mieux joué mais n’a jamais réussi à faire douter Sully. L’écart est même monté à 10 buts. 25,15 à la 45 ème. Maxime s’est principalement illustré en marquant dans toutes les positions jusqu’à son fameux tir dans le dos à 10m qui a impressionné les visiteurs et ravit nos supporters qui ont entonné un chant à son nom.

Avec un écart conséquent, Aurélien a fait tourné l’effectif permettant à tous de jouer et de participer à la victoire…Clément, Yoann, Pierre, Rémi dans les buts…tout le monde a foulé le parquet.

L’USO va plutôt dominer la fin de rencontre mais des mauvais choix en contre attaque, des arrèts de nos GB plus performants que leurs homologues, des errements avec le duo d’arbitres, ne leur permettra jamais de revenir véritablement. Jean-Laurent essaie même de placer à ses anciens co-équipiers la combinaison historique des Sullylois à des….Sullylois. Irrésistible !!!! Quand on ne sait pas faire, on ne fait pas ….Dans les dernières minutes, sous les chants des Sullylois qui debout scandent pour notre plus grand bonheur « on est chez nous » ou « allez Sully, on a gagné« , Denis, bien servi par Igor marque un lob sur JC Roux puis Julien conclue le match et le 30ème but au gong final. Gong final bienvenue, la cocotte-minute était à deux doigts de dégoupiller….

Outre la victoire et l’aspect derby, les Sullylois ont réalisé, à l’extérieur, un match sérieux notamment en défense (22 buts encaissés seulement) et …bonne surprise..ils s’emparent de la 2ème du classement grâce à la victoire d’Epernon sur Falaise. Maintenant, des matchs contre des équipes mal classés nous attendent…On peut compter sur les Sully pour ne pas faire n’importe quoi…surtout contre leur futur adversaire, à domicile, samedi prochain…Saint Doulchard…Encore un derby

Orléans a réalisé la mauvaise opération. Avec 3 défaites en 4 matchs, les promus réalisent un mauvais début de saison et sont désormais relégables.  Sans nul doute, avec un tel effectif et avec plus de travail collectif, les Orléanais vont quitter cette zone rouge et s’assurer un maintien facile, la route est encore longue pour tout le monde.

 

Première victoire pour les -17F

Sully bat Lorris 28.20

Enfin….Après un début de saison marqué par uniquement des défaites, de grosses défaites même, les -17F se sont rassurées hier soir face à Lorris dans un match programmé finalement ce mercredi soir en accord avec les deux clubs.

Camille en pivot inscrit le 1er but de la rencontre imité dans les instants qui suivent par les deux Margot, l’une en position d’arrière gauche tout en puissance, l’autre en demi-centre sur un duel. La rencontre débute bien pour les filles. Lorris marque néanmoins par trois fois profitant de quelques erreurs d’inattention. 3.3

Une défense plus resserrée et agressive notamment dans le secteur central, des arrêts nombreux de Valentine permettent à l’équipe de s’offrir quelques buts « faciles » en montée de balle où l’on peut trouver Alice ou encore Julie à la conclusion. Le tableau d’affichage s’emballe en faveur des Sullyloise qui ont trouvé le bon rythme et qui proposent des courses et un jeu agréable en attaque. 9.4 au ¼ d’heure de jeu.

Malheureusement la fin de la  1ère période est gâchée par un nombre important d’ approximations, de balles données directement à l’adversaire, un adversaire qui ne se privent pas pour à son tour réduire l’écart 12.10. Après un ultime but juste avant la sonnerie, Sully mène tout de même à la pause de 3 buts 14.11.

Un recadrage de Ludovic ? Des consignes bien appliquées ? Quoiqu’il en soit, la seconde période repart sur de très bonnes bases pour les -17F qui enregistrent l’arrivée d’Amandine enfin rentrée de l’école. Courses, jeu collectif, bonne défense, contres…pendant 10 mn, les jaunes et bleues avec leurs nouveaux maillots et leur partenaire PAINTBALL SOLOGNE, jouent justes et pratiquent un  handball assez agréable. Cela se traduit naturellement au tableau de marque +7 +8 + 9 et enfin +10 avec un but de Margot sur penalty 25.15 . Le match est (quasiment) gagné…1ère victoire de la saison. Mais il reste 10mn à jouer. 10 mn que l’on qualifiera d’anecdotique puisqu’elles seront totalement en faveur des filles de Lorris. Sully va retomber dans ses travers et déjouer…passes en touche, balles redonnées immédiatement à l’adversaire, tirs hors cadre….Grrrrrr….Fort heureusement, l’écart était déjà conséquent et Sully s’impose (enfin) de 8 buts. 28.20 sur un dernier but particulièrement chanceux de Julie. .

Les buts pour Sully.

Julie  4

Margot 4

Margot B 4

Constance 2

Alice 8

Suzy

Amandine 4

Camille 2

Gwenaelle

Valentine Arrêts 17

-17F paintball-17F vs lorris

Une bonne réaction…Sully bat Epernon 40.25

On a retrouvé les Sullylois !!! handicapés par quelques absences, proposant un jeu approximatif et balbutiant leur handball,  les jaunes et bleus ont perdu et se sont perdus lors de leurs dernières sorties à l’extérieur (en championnat à Falaise, en coupe à Puteaux ). Ils restaient dès lors sur un début de mauvaise spirale avec deux revers consécutifs qu’il fallait absolument enrayer. Mauvaise nouvelle, l’adversaire du soir, Epernon, qui se présente à « Jourdain » est une équipe talentueuse, expérimentée et surtout en pleine confiance puisqu’ occupant la place de leader au goal average après un début de championnat parfait …2 victoires en deux matchs.

La soirée a débuté avec la présentation officielle de l’équipe devant les partenaires et le représentant de la mairie en la personne de Jean-Luc Riglet, adjoint au maire, responsable des sports Sullylois.

Dès l’entame, les jaunes et bleus entrent tout de suite dans la partie. Solide en défense, avec un Jérémy attentif et concentré dans les buts, les premiers assauts des joueurs de l’Eure et Loir restent stériles. Un homme va se distinguer dans ces premières minutes. Julien, le pivot Sullylois est dans tous les bons coups et marque 2 fois de suite ; puis une 3ème fois en volant un ballon et filant seul au but en dribble dans un style propre à lui ( la bonne image serait celle d’un bucheron conduisant un tractopelle…). Denis marque aussi par 3 fois dans le 1er 1/4 d’heure. La partie débute très bien puisqu’à la 12ème, Sully mène 8.4…Julien est déjà à 5 buts…

L’entraineur adverse prend aussitôt un temps morts afin de relancer ses troupes. Epernon va alors réagir avec beaucoup d’abnégation à l’image de cette balle roulant dans la zone et récupéré par un visiteur pourtant cerné entre deux sullylois. Avec parfois, une grande réussite, des 9m, sur penalty, grâce à l’efficacité de son arrière droit qui marque beaucoup sur des duels ou sur course externe, les visiteurs reviennent dans la partie en collant un 6.2 aux Sullylois réduit en infériorité numérique pendant 2 mn. 10.10 à la 17ème mn, l’avance local a disparu.

Pendant 5 mn aucune des deux équipes ne va prendre l’ascendant et le score évolue peu. Les Sullylois butent à ce moment de la partie sur le grand, très grand gardien Bulgare d’Epernon. Un arrêt de Rémi (déjà) , juste entré sur un penalty, un but à l’aile de Mickael, des réalisations de loin d’Igor  ou de Maxime et enfin des penalty transformés par Xavier et Eric relancent complètement les Sullylois qui prennent à nouveau les devants. +4 …18.14 à la 28ème. Malheureusement, la toute fin de mi-temps est mal négocié et Epernon revient à deux buts. 18.16 à la pause.

+2 Sully n’est absolument pas à l’abri. Aurélien en profite pour régler quelques détails techniques et tactiques à la pause avant d’enchainer les 30 prochaines minutes décisives. Déjà bien en vue en 1ère période mais pas encore buteur, Yoann en demi montre le chemin dès la reprise en marquant à 3 reprises. +5 c’est le plus gros écart du match à ce moment de la partie. Sous les encouragements d’un public encore nombreux et ravi, la déferlante Sullyloise va débuter. Elle va durer 6 mn et tuer définitivement le match.

La défense repousse à ce moment toutes les attaques adverses. Dans ses cages, Rémi sur penalty, à 6m, aux 9m, aux ailes…. multiplie les arrèts et semblent totalement imperméables face aux tirs adverses. Les contres fusent…Igor, Maxime, Mickael, le « tractopelle » qui est de retour ( avec un but plus que chanceux, poteau, tête du GB , balle qui roule dans le but) crucifient le portier adverse. Un 7.1 est « collé » à nos adversaires qui sombrent et le score atteint alors les dix buts d’écarts alors qu’il reste 20 mn à jouer . 28.18

Les consignes sont claires… »Ne rien lâcher, Ne rien lâcher, Ne rien lâcher… ». Elles seront appliquées. Les Sullylois déroulent et proposent un jeu très agréables en attaque où les combinaisons victorieuses se succèdent…comme à l’entrainement. La deuxième mi-temps est quasi-parfaite. Tous les joueurs Sullylois marquent au minimum 2 buts chacun à l’image de Clément ou Pierre aux deux ailes. Pendant ce temps là, Rémi écœure les tireurs adverses tout en se prenant « les pieds dans le tapis ».

Comble de malchance pour nos adversaires, Epernon est de plus, souvent sanctionné par le duo arbitral qui ne les épargne pas à l’image d’un Carton Rouge direct  peut être trop sévère. Sully déroule. Xavier se permet une fantaisie sur penalty. Pendant la toute dernière minute, le public Sullylois visiblement satisfait offre à ses joueurs une longue « standing ovation » Merci encore…Igor par deux fois conclue la marque. 40.25 ….+15. Le leader a bue le calice jusqu’à la lie…

Outre la victoire qui rassure et qui permet aux Sullylois de se replacer vers les hauteurs du classement, la manière dont le match s’est déroulé et la qualité de jeu à certains moments du collectif sont extrêmement encourageants pour la suite du championnat. Un championnat qui dimanche prochain emmènera les jaunes et bleus non loin d’ici …à Orléans pour le derby départemental dans la salle de l’USO…

 

Elles restent invaincues !!!

Sully et Val-Sologne 21.21

1 an !!! Cela fait désormais 1 an que les séniors féminines n’ont pas perdu une rencontre et c’était contre…Val-Sologne en coupe de France…L’histoire entre ces deux équipes prend de plus en plus l’allure d’un combat acharné digne des grands duels sportifs…Rappelons le Val-Sologne a été l’an dernier le dauphin des Sullyloises tant en championnat qu’en coupe du Loiret avec une finale remportée largement par les jaunes et bleues.

Hier soir, les meilleures ennemies des filles ont bien failli créer la surprise en s’imposant au gymnase municipal en proposant différentes tactiques judicieuses pour contrer les velléités des Sullyloises. Le match a été tendu, serré, âpre et physique, ; les deux formations ne se sont fait aucun cadeau dans une partie bien maitrisée par un duo Oratorien au sifflet.

1.3 en faveur des visiteuses, le match débute mal pour les locales terriblement gêné par une défense très haute de Val Sologne. le « plan anti-Sully » a débuté ; l’objectif étant de faire déjouer la base arrière des filles, principal point fort de l’ équipe. Fort heureusement, Céline puis Morgane marquent et Sully recolle au tableau d’affichage. Alex et Nanou optent pour un jeu à deux pivots afin de trouver plus de solutions offensives face à cette défense haute. Tactique payante.A la 20ème mn , sur un duel 1vs1 tir en pleine lucarne ( que même Sylvain a vu …) Julie donne trois buts d’avance. 11.8. Malheureusement, Val Sologne n’a pas dit son dernier mot profitant d’une « boulette » dans les buts d’Albane jusque là impeccable. A la pause, les filles mènent d’un but. 12.11

La seconde période va être extrêmement indécise et pleine de rebondissements au tableau d’affichage. Un long mano à mano va se jouer pendant 20 mn où aucune des deux formations ne va réussir à prendre véritablement l’avantage, où peu de buts sont marqués également.

Beaucoup de tirs ratés, Céline qui s’oublie et se promène au beau milieu de la zone, des mauvaises passes à l’image d’une balle redonnée maladroitement à une adversaire qui part seul au but permet à Val-Sologne de croire en l’exploit d’enfin battre les Sullyloises. Un but important d’Amandine permet aux jaunes et bleues d’égaliser à la 24ème mn. Mais, c’est évident, les visages sont émoussés, la fatigue est bien présente. Euphorique et défendant désormais en 0.6, Val-Sologne en profite et marque par deux fois face à des Sullyloises démobilisées sentant alors le vent de la défaite soufflant dans le ciel de « Jourdain ». Il reste alors 4 mn à jouer. 19.21

Loin de baisser les bras, les filles vont relever la tête et dans une ambiance électrique réussir à réduire le score sur penalty par Morgane dont le bras ne tremble pas. Il ne reste plus qu’à bien défendre. Morgane réalise les bons arrèts, Martine « fait le ménage » l’ensemble du collectif jaune et bleu se met au diapason porté par un public déjà nombreux qui scande à tue tête « Sully…Sully » répondant ainsi aux supporters visiteurs bruyant eux aussi et… Val Sologne ne trouvera plus la faille. Chaude ambiance.  Un dernier but de Céline au forceps ramène Sully à égalité. 21.21. Le tableau d’affichage restera figé jusqu’au coup de sifflet final.

Le couperet n’est vraiment pas passer loin mais au courage sans forcément toujours bien jouer, les filles ont réussi à préserver leur invincibilité…Série en cours. Les jaunes et bleus ont également fait honneur à leur nouvelle tunique et à leurs nouveaux sponsors « l’accrobranche de Neuvy  » et « Thelem Assurances agence de Sully ». Finalement, elles l’auront bien méritée ce « Martini ». un lever de rideau de l’équipe 1 avec autant de suspens, on en redemande…

sf groupe accrobranche