LA MAUVAISE SURPRISE Sainte-Luce bat Sully 30.29

Il reste une poignée de secondes. Alex vient d’égaliser après une remontée spectaculaire au tableau d’affichage. Sainte-Luce a la dernière possession et…sur engagement rapide…dans la confusion des derniers instants…l’ailier droit adverse hérite d’un dernier ballon. Il crucifie le portier Sullylois pour la plus grande joie de ses partenaires qui exultent sur le parquet Sullylois. Les Nantais viennent de réaliser le match parfait. Le public, Les jaunes et bleus sont consternés, abattus, dépités…..

Environ 1 heure avant, le groupe est confiant. La semaine d’entrainement a été bonne, sérieuse et soutenue. Après la déconvenue de Limoges, l’envie de bien faire, de bien jouer surtout à domicile devant le public local, devant les sponsors, les élus est réelle. Mais déjà, la rencontre débute sur de mauvaises bases. Au bout de quelques minutes, les banlieusards Nantais mènent 3.0. De plus, la valse des exclusions temporaires commence bien tôt. Maiky par exemple obtient une faute en obtenant un passage en force mais « prend deux mn » pour sa faute. Inédit. Surprenant. Les spectateurs haussent le ton. En vain.

Enfin, le compteur Sullylois s’enclenche sur un but de Denis. Les jaunes et bleus reprennent pied dans ce match mais courent après le score ( 7.4   9.6 à la 20ème). Sans bien jouer, sous l’impulsion d’un but de Victor et de Jean-Laurent, les locaux recollent au score puis pour la première fois passent devant au tableau d’affichage. Sully atteint finalement la pause avec deux buts d’avance…au forceps.   15.13  Le danger semble être passer.

Malheureusement, les 20 premières minutes de la seconde période vont être terrible. Sully déjoue dans tous les secteurs du jeu. En attaque, de nombreuses passes sont mal ajustées, le gardien adverse stoppe de nombreux tirs…Le collectif déraille. La défense ne tient pas non plus le choc. Trop d’espaces, trop d’erreurs individuels, trop de buts « casquettes » .Et les gardiens…Ah les gardiens ??? Bon c’étaient pas leur soir….Tout simplement. La louche n’a pas été difficile à trouver au moins !!! Pendant ce temps là, Sainte-Luce déroule, s’encourage, branche, défend parfois très virilement bref les joueurs adverses sentent la bonne opportunité et la fin de match approche. d’habitude si conquérant, les jaunes et bleus subissent. 28.23 il reste 5 mn.

A la Sullyloise. A l’ancienne pour ceux qui ont vécu quelques remontées spectaculaires où le bastion Sullylois est resté invaincu pendant plus de deux ans. Enfin , le vent de la révolte souffle sur le gymnase local. Le danger revient de partout. Sully retrouve son coeur, son collectif, sa hargne. Rémy à l’aile, Denis de loin, Igor (Henry Léonard) sur son côté droit, Maiky entré en deuxième pivot ou encore Alex sur des lobs astucieux réduisent la marque aidés en cela par le corps arbitral qui sanctionne les fautes dangereuses adverses. Alex égalise dans les dernières secondes sous les hourra d’un public qui est subitement passé de l’apathie à l’euphorie. Tragique la fin de l’histoire a été narrée plus haut…..

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

(obligatoire)
(obligatoire)


9 + quatre =