LES RESULTATS DU WEEK-END

R1G Sully et Vierzon 32.32

Sully et Vierzon partagent les points

Vierzon – Sully : 32-32

 

Le « bijoutico », de ce samedi n’aura pas vu de vainqueur, sous les yeux du principal intéressé, Adrien Bieroff, légende des deux clubs, tout heureux de ne pas avoir à être déçu pour l’une de ses 2 équipes de cœur.

Pourtant, les Sullylois auraient sans doute signé avant la rencontre pour un match nul, tant nous étions diminués avant la rencontre. Entre les blessés et indisponibles pour raisons professionnelles (Nico, Mehdi, Rémi, Maxence, Salih, Hassine, Greg), sans Chinoi, laissé à disposition de la réserve pour renforcer l’équipe en vue du match important, et avec la mouette à une patte, Swann, sur une jambe après une entorse dans la semaine, ce sont 10 jeunes Sullylois qui se rendent en terre vierzonnaise pour une véritable mission commando…

Le premier acte va être assez équilibré. Si Sully réalise le premier break par Jean Yo, efficace, et Captain Clem, intenable sur le poste de pivot, les locaux ne se laissent pas distancer. Si Swann parvient à organiser le jeu d’attaque malgré sa boiterie, la défense se montre trop perméable et Dimitri n’est pas en réussite dans les buts. Le malheureux, après un arrêt se payera même le luxe de marquer un CSC en voulant contrôler la balle…Pas de chance !

Nous atteignons la pause sur un score de parité, conscients d’avoir su trouver des solutions collectives en attaque. Nous savons aussi que nous pouvons faire beaucoup mieux en défense.

D’ailleurs le début de seconde période va être à notre avantage.La défense est resserrée, Dimitri est enfin dans le tempo, Quentin a règlé la mire… Nous prenons l’avantage au courage (+4 à la 46ème). Malheureusement, sur une contre-attaque pour le +5, Quentin se tord la cheville. Vierzon récupère et marque sur l’action. Le tournant du match ! Bien qu’en avance, nous restons à portée d’une équipe Vierzonnaise courageuse et combattante. Le public local ne s’y trompe pas et encourage encore plus fort les siens. Le money-time va être irrespirable. Les vaillants jaune et bleu sentent leurs forces diminuer au fur et à mesure que la fatigue augmente. Mais nous gardons toujours les commandes du match. C’est aussi le moment que choisit le gardien adverse pour se mettre en évidence. 4 parades décisives dont 2 sur pénalty et nous nous remettons à trembler. Pourtant à une minute du terme, Mika pensait bien avoir réussi à donner la victoire aux siens sur un duel dont il a le secret, mais sur leur dernière possession, Vierzon égalise à 15 secondes du terme. Le dernier ballon ne donnera rien, moment gaché par un tableau d’affichage qui n’indique pas le temps de jeu restant…Surpris par le buzzer, les jaunes et bleus partagent logiquement les points.

Ce match s’est joué dans un excellent état d’esprit (comme tous les bijoutico) et l’après match va être sympa. La mouette en chef de cœur (il avait appris pleins de nouvelles chansons dans la semaine), Doudou en petit chanteur, Bijou en raconteur d’anecdotes (pardon Jean Lo!), Clem en mode danseur dans les rues de Vierzon (avec le leggin et la louche dans la main), Mika en parfait imitateur, Jean Yo inarrêtable…Une soirée sympa d’une belle bande de potes partagée avec la plupart des copains de Vierzon.

Un merci aussi au kiné de Vierzon qui a strappé la cheville de Quentin.

Le championnat fait relache pendant les 2 semaines de congé. La trêve arrive idéalement pour recharger les batteries et soigner les blessures.

R3M Chambray – Sully 26-23

 

Un véritable calvaire.

 

Samedi 6 avril 2019 à 21h sonnait le coup d’envoi d’un match important. Le star match du week-end pourrait-on dire. Chambray 2e reçoit le leader sullylois. A l’aller, les « jaune et bleu » l’avaient emporté au terme d’une rencontre  très disputée. Les jaunes et bleus s’attendent à un match tout aussi compliqué d’autant plus qu’ils se déplacent en mode commando : 10 joueurs dont 1 seul gardien mais le renfort de « Chinois ». La tâche va être difficile pour la réserve qui va tenter de conforter sa place de leader en repoussant Chambray à 3 matchs…

 

D’entrée de jeu, nous pouvions nous préparer à un match très offensif et ouvert avec déjà 7 buts en moins de 5 minutes où les gardiens se sont déjà illustrés. 3-4 à la 5e.

La défense jaune et bleue est en place. Des ballons sont récupérés et le premier break est fait par Theo. 4-6 à la 7e.

Soudain, le match va monter en intensité tant les équipes marqueront peu par la suite. Sully est très solide en défense et notamment au contre par Denis ou Ozkan en bons 3 centraux et l’imposant gardien tourangeau réalise ses premières parades… celles d’une longue série… Chinois en bon renfort garde la réserve en tête. 9-10 à la 19e.

Les dix dernières minutes de cette période vont être longue, très longue, pour nos protégés. Aucun but ne sera marqué. Un grand gardien s’est présenté face aux sullylois. Difficile à contourner, des hors cadres inhabituels fusent côté jaune et bleu et lorsque le tir est cadré, notre bourreau continue ses parades de grandes classes. 9 arrêts sur 19 tirs cadrés en première période.. presque 50% d’arrêts déjà..

Malgré une grande partie de leur gardien, Chambray peine à tuer le match et rentre au vestiaire avec « seulement » 3 longueurs d’avance. Mi-temps 13-10

 

Pas d’alerte. Nous savons quel est le problème. On ne peut pas gagner un match en marquant seulement 10 buts. Nous devons mettre nos buts et enterrer le gardien en plein show avant de douter.

La défense est solidement en place et Alexis fait de bonnes parades. Pour gagner, nous devons mettre nos tirs au fond des filets !

 

Hélas, à la reprise, nos 4 premiers tirs échouent déjà… Alexis, toujours dans le match, repousse quelques tirs à son tour pour nous maintenir dans le match et, encore une fois, Chambray n’arrive pas à tuer le match sur notre moment de faiblesse. 14-10 à la 34e.

Valentin va alors débloquer le compteur sullylois par deux fois, le signe de la révolte ??! 16-12 à la 37e.

Il faudra attendre le 7m de Luc pour essuyer les 3 échecs qui ont suivi… Au tableau d’affichage, l’écart oscille entre -5 et -3. 17-12 puis 17-14, 19-15 et 21-17.

Si la réserve ne sombre pas, c’est bien grâce à sa défense particulièrement efficace aujourd’hui. C’est bien le paradoxe ! Le statut de meilleure défense de championnat se comprend, mais les jaunes et bleus réalisent sans doute leur pire match offensif depuis 50 minutes. Et cela ne vas pas s’arrêter là…

À nouveau, les dix dernières minutes de cette période et maintenant du match vont être un véritable calvaire pour Sully.

Tour à tour, les sullylois vont se faire éteindre par le gardien tourangeau. D’abord Kevin à droite, puis Chinois de loin… Même notre grand artilleur Denis n’y arrive pas ! Théo essuie aussi un arrêt… Étienne s’emmêle les pinceaux à la réception… Valentin, Luc, Éric… Tous y passent… Les jaunes et bleus ne savent plus quoi faire au tir, tout est repoussé ! 9 arrêts en 10 min…

Plus modestement, Alexis parade 5 fois ici pour nous garder en vie…

Fin du match 26-23.

 

Les sullylois sont frustrés. Les plus expérimentés sont médusés. Du jamais vu pour certains. Le gardien tourangeau comptabilise 26 arrêts au final… + de 50% d’arrêts… A lui seul, il a offert la victoire à Chambray alors que Sully défendait très bien en ce jour. Et malgré les nombreuses supériorités numériques pour Sully et toutes les solutions trouvées en attaque, le gardien était présent…

 

Le podium est totalement relancé à présent. Chambray, Sully et Escale. Tous à 43 points suivi d’Amhanda et ECO à 40 et 39 points.

La place de leader est actuellement à Chambray. Le constat est simple : la réserve va devoir enchaîner avec 5 matchs et donc 5 victoires tout en comptant sur un faux pas de Chambray pour reprendre cette première place. Sur notre chemin, Nazelles le premier tombeur des sullylois, le choc à l’Escale et une revanche à prendre sur Amhanda. Un calendrier particulièrement difficile…

 

Les buts pour Sully : Denis Bordier 2, Luc Boullier 3, Éric Demoulieres 4, Théo Evezard 1, Étienne Gourdet 3, Valentin Jacquet 2, Jeremy Khamvongsa 8 et 13 arrêts pour Alexis.

R2F SMOC bat Sully 27.23

-16G1 Sully bat Chateauneuf en Thymerais 25.21

-16G2 Sully et Pithiviers  26.26

-14G Sully et Veigné 28.28

-12G1 Sully bat Saran 37.32

-12G Lorris bt Sully 28.21

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

(obligatoire)
(obligatoire)


neuf − 7 =