LES RESULTATS DU WEEK-END

R1G Sully bat Epernon 35.28

R2G Chateauneuf en thymerais bat Sully 45.23

R2M Chateauneuf – Sully 48-25

 

La marche était trop haute.

 

Le week-end dernier, les sullylois en lutte pour le maintien en R2 se déplaçaient chez le solide leader à Châteauneuf-en-thymerais. Diminués mais avec un nouveau renfort dans les buts en la personne de Frederic Royer, les jaunes et bleus ont déjà une idée sur l’issue du match, mais espèrent ne pas être trop ridicules..

 

Les débats commencent et Chateauneuf break assez rapidement. 3-1 à la 3e.

Le combat physique tourne déjà en faveur des locaux. Plus rapides et plus grands, les sullylois sont souvent dépassés sur les phases défensives et se font distancer au tableau d’affichage. En attaque aussi la réserve peine. Peu inspirée et bloquée par la défense haute de Chateauneuf, ce sont souvent des solutions individuelles que les jaunes et bleus vont trouver avec Sylvain à l’aile gauche ou encore Valentin au travers. 8-4 à la 10e.

Le score s’emballe en encaissant en 3-0… La réserve compte déjà un retard de 7 buts ! Nos hôtes commencent peut-être à relâcher le match et à se dire que c’est déjà plié, mais Denis shoot par dessus pour trouver le petit filet, Valentin trouve Etienne qui avait glissé dans le dos de la défense rouge devenue laxiste, puis Kévin dans le dos du 1 avancé ; et voilà que les jaunes et bleus collent un 3-0 à leur tour pour revenir un peu plus dans le match ! 11-7 à la 16e.

Malheureusement  la rencontre va rester déséquilibrée sur le plan physique et chaque erreur sera sanctionnée, chaque perte de balle exploitée. La défense locale s’est remobilisée et défend bien sur chaque ballon sullylois. Et comme si ça ne suffisait pas, Baptiste se met à défendre contre les siens et gagne un passage en force contre Benoît ! Mieux encore, il esquive les passes de ses coéquipiers… le tournant du match sans doute…

Pendant ce temps, le score enfle de minutes en minutes. 13-7, 17-11, 21-12…. C’est la mi-temps.

 

Le score est sans doute sévère car les sullylois ne jouent pas si mal. La réserve savait à quoi s’attendre mais ne compte pas renoncer !

Toutes les initiatives seront bonnes. Il faut tenter ce soir. D’autres matchs bien plus importants pour le maintien nous attendent.

 

De retour sur le terrain, Chateauneuf ne tarde pas à atteindre l’écart symbolique des 10 buts, mais les jaunes et bleus vont chercher à diminuer celui-ci. D’abord Étienne en pivot puis Benoît en arrière. Mais encore dépassés dans le combat physique, les sullylois encaissent un nouveau 3-0. 27-14 à la 37e.

Les jaunes et bleus ne craquent pas totalement… À vrai dire, ils ont plutôt le sourire ! En attaque, la réserve enchaîne des gestes techniques de grande classe, tous aussi improbables les uns que les autres. A l’image de Étienne, élu homme du match par Étienne (on est jamais aussi bien servi que par soi-même !!!!) Il se retrouve seul en contre-attaque à faire une passe en arrière sur son tir… Avant de se retrouver à 6m pour claquer un duel contre… lui-même ! Roupi tente un tir d’arrière à 12 mètres en contre-attaque, Valentin enchaîne les poteaux sur une seule action, et Kevin saute en zone pour ne rien faire ! Denis tente des passe-éclair pour Sylvain trop court, toujours trop court pour les attraper et Steeven retrouve sa miaou légendaire sur une équerre de Benoît qui lui revient dans les mains…  34-20 à la 46e.

Après ce festival d’actions légendaires, toutes dignes d’être honorée par la passoire, les « jaune et bleu » vont se ressaisir…  Steeven montre la voie sur son aile gauche, Valentin trouve la faille au travers et Steeven score encore de son côté ! Plus que 11 unités de retard à 12 minutes de la fin….

Ces 12 dernières minutes vont être longues. Une tempête va s’abattre sur les jaunes et bleus, la température va chuter de 12 degrés pour un ressenti de -23…  Chateauneuf a asphyxié ses adversaires sur des défenses très hautes où les sullylois n’avaient plus d’énergie, plus de force et plus d’inspiration. Les contres s’enchaînent et le pauvre Fred passe un mauvais dernier quart d’heure en se faisant bombarder à 6m. Coup de sifflet final, 48-25, il était temps que ça s’arrête.

 

Dure défaite pour les sullylois qui s’inclinent très lourdement chez le leader. La réserve a complètement craqué et lâché dans les 10 dernières minutes. Mention spéciale à Fred qui a fait quelques arrêts et touché de nombreux ballons encourageant pour la suite ! La réserve sullyloise voit donc sa superbe invincibilité de 3 semaines voler en éclats et devra se remettre dans le bain dès ce week-end avec la réception de la réserve de l’USO avec l’ambition de faire beaucoup mieux !

 

La 3ème mi-temps fut tout de même  chaleureuse largement reconfortée par la bonne nouvelle en provenance de Sully et notre victoire vs Epernon dans le duel 1er vs 2ème en pref… Déjà au vestiaire, les jeunes ont donné de la voix avant d’en donner encore plus chez le célèbre Pascal en compagnie de Philippe Gioan ravi de retrouver « ses vieux » ! De nombreux chants par les jeunes ont été inventés, les anciens s’en sont amusés tout en entonnant les anciens tubes. C’est tard dans la nuit chez Étienne que la soirée s’est terminée en refaisant le monde (sans reveiller pauline)… Finalement, on a peut-être bien fait de ne pas gagner…

 

R2F Sully et Jargeau 20.20

-18G Sully bat Gien 30.29

-16G Sully bat Blois 34.20

-15F Sully bat Ouzouer  22.15

-14G Chateauneuf en thymerais bat Sully 33.30

-12G1 Bourges bat Sully et Saran bat Sully

-12G2 pithiviers bat Sully

-11F Sully bat puiseaux 27.17

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

(obligatoire)
(obligatoire)


6 − deux =