Les résultats du week-end

Nationale 3 Sully bat Reze Atlantique 31.28

Dernière danse

Atlantique Rezé – Sully : 28 – 31

 

La situation sanitaire dans le Loiret a conduit les autorités à prendre un arrêté pour interdire l’accès aux gymnases aux sportifs amateurs, et cela pour 15 jours minimum. C’est donc un coup d’arrêt pour les Sullylois dans une saison qu’ils avaient plutôt bien entamée par un nul et une victoire.

Ce déplacement à Rezé, chez une équipe jeune, athlétique et invaincue constitue donc sans doute notre dernier match avant un bon moment… Cette perspective a renforcé notre motivation de réaliser un bon match.

Une des clés de la partie était de bien maîtriser les 4h30 de minibus et la fatigue de jouer un dimanche.

Dès l’échauffement, nous percevons la force de l’adversaire et toutes les qualités physiques de cette équipe qui est leader après 2 journées. Face au gabarits adverses, nous choisissons l’option d’une défense étagée, pour forcer les adversaires, jeunes, à prendre des initiatives et les faire sortir de leur jeu programmé. Manquent à l’appel côté jaune et bleu, le capitaine Clément, le chef d’orchestre Rémi et le fougueux pivot Martin, tous 3 blessés. Le brassard est donné à Mika, rôle qu’il remplira avec sérieux.

La battle commence sur un rythme soutenu. Les jaunes et bleus montrent toutes leurs intentions et prouvent qu’ils ont bien digéré le voyage. Thomas D, repositionné sur le poste de pivot marque à 2 reprises. Les locaux ne s’en laissent pas compter. 3 partout. Après ce round d’observation, nous allons prendre les reines de la partie. Hassine multiplie les arrêts. La défense, à l’unisson, repousse aussi des adversaires en difficulté sur attaque placée. Les chorégraphes ThomP ou Swann impulsent les mouvements conclus avec agilité par Doudou ou Mika. Puis Maxence, entré dans les buts, se met rapidement au diapason.

La pause est atteinte sur le score de 13 – 18 pour les jaunes et bleus. Rester maîtres du tempo, ne pas hésiter parfois à le ralentir pour casser la fougue adverse ! Et surtout prolonger l’effort défensif en sychronisant nos actions, gage de la qualité du travail de nos gardiens. Tels sont les mots à la pause.

Le deuxième acte commence, et, la magie opère. La séquence est quasi parfaite pendant 10 minutes. Maxence devient infranchissable, Yo DuBallet voltige, et Kévin de l’autre côté du terrain, fait étalage de son aisance technique. 14-23 à la 40ème, soit l’écart le plus important de la rencontre.

Mais comme bien souvent lorsque tout va trop bien, les choses vont se gâter quelque peu. 2 grains de sable vont perturber la prestation des jaune et bleu. Tout d’abord, les exclusions pour 2 minutes dont certaines sévères. Puis, le gardien adverse qui par plusieurs parades de classe, va remettre son équipe dans le rythme. Reprenant espoir, jouant plus vite et en surnombre le plus souvent, les Rezéens vont réduire l’écart de façon inquiétante ! 19-24 puis 23-25 à la 52ème…Le match redevient indécis ! Le public se réveille et donne de la voix. Temps mort posé ! Retrouver la lucidité, ne pas commettre de fautes qui nous exposeraient à jouer encore à un de moins…

Et à égalité numérique, nous pouvons à nouveau décider du rythme et reprenons la main sur la battle. Quentin grâce à 2 buts successifs dont une interception bonifiée, nous redonne de l’air et scelle de façon définitive ce match 23-29 à la56ème. Le baroud d’honneur adverse et notre repli défensif fantôme de la fin de match ternissent un peu la prestation. Mika en chef de troupe clôt les débats. 28-31 au final.

Quelle joie de s’imposer dans cette salle ! Nul doute qu’elle sera difficile à conquérir par la suite…

Mention spéciale aux gardiens, Hassine et Max pour leur prestation de haute volée (22 arrêts à eux 2).

L’équipe Sullyloise est séduisante en ce début de saison. Quel dommage que la situation sanitaire vienne freiner la dynamique ! Mais la santé prime sur tout et nous mettons entre parenthèse nos entrainements collectifs au moins pour 15 jours.

Le match contre Racc Nantes, prévu samedi est reporté.

En attendant de pouvoir reprendre, il sera demandé aux joueurs de faire le nécessaire pour rester en forme, car si le jeu collectif semble en place, son efficacité est intrinsèquement lié aux performances individuelles, d’où la nécessité de ne pas couper totalement.

 

 

-18G2 Chateaurenard bat Sully2 36.26

-15F Sully bat Jargeau  15.12

Premier match de la saison pour les -15 filles face à Jargeau.
Ayant vu évoluer l’équipe de Jargeau à la coupe de l’avenir, nous mettons en avant 3 points importants pour aborder le match :
- une défense basse face à une équipe manquant de tireuse de loin.
L’objectif est atteint avec seulement 12 buts encaissés avec une mention spéciale pour nos 2 gardiennes Anaïs et Clémence qui ont repoussé 8 jets de 7 m, notamment.
- le changement de statut car Jargeau est une équipe capable de se projeter rapidement vers l’avant et nous souhaitons que les Sullyloises en face autant.
L’objectif est atteint dans le repli défensif car Jargeau n’a pu exploiter que peu de ballons en montée de balle grâce au repli de l’ensemble des joueuses.
En attaque, le bilan est plus mitigé. Les « jaune et bleu » ont joué les montées de balle mais peu de situations ont abouti aux 6 m adverses à cause de mauvais choix de courses ou de passes. Le chantier reste ouvert.
- la qualité dans le tir
En effet, Jargeau dispose de 2 gardiennes, une plus petite (alignée en 1ère mi-temps) et une plus grande plutôt à l’aise dans la lecture des tirs.
Il fallait donc que les filles tirent en haut lors de la 1ère période et en 2e intention lors de la seconde période.
Ses objectifs n’ont pas été atteints avec seulement 9 buts lors de la 1ère mi-temps avec des tirs hors cadre ou dans le secteur de la gardienne. Lors du 2e acte, les Sullyloises n’ont marqué que 6 maigres buts avec beaucoup de tirs en 1ère intention facilement stoppés par la gardienne gergolienne.
Les filles vont devoir s’investir davantage dans le travail de tir afin que cela ne nous coûte pas certains matchs.
Au final, les « jaune et bleu » ont mené tout le match et se sont imposées 15 à 12. Félicitations les filles !

-15G Sully bat USO  47.17

-13F Gien bat Sully 27.4

-11G sully bat montargis 33.18

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

(obligatoire)
(obligatoire)


7 × quatre =