Ils sont venus en conquérants…Falaise bat Sully 25.21

Débutons par une petite page culturelle afin d’expliquer le titre.  Falaise, notre adversaire du jour est la ville de naissance de Guillaume « le Bâtard », duc de Normandie et futur roi d’Angleterre en 1066 après la bataille d’Hastings sous le nom plus connu de Guillaume « le Conquérant ». Malheureusement, les Normands qui ont débarqué au gymnase municipal samedi soir sont bien venus en conquérants !!!

Malgré deux victoires consécutives et un championnat idéalement lancé, l’heure n’est pas aux réjouissances pour les Sullylois. L’infirmerie est pleine : Maicky (fracture péroné), Rémi ( luxation épaule), Tuncer (en observation à l’hôpital militaire d’Ankara) sont absents. De son côté, Igor a parait-il coincé son petit doigt dans une chaudière ; handicapé à la main, il est présent sur la feuille mais ne peut guère tirer. Une grande première, formé au club, Ozkan « fiston » inaugure sa 1ère cape en N3. Après une présentation haute en couleur ( Micka déchainé au micro se pense « chez Réjane »)  devant le public et les partenaires du club, le match peut débuter.

Les visiteurs ouvrent la marque. Sully réplique notamment par Julien, bien en vue en ce début de rencontre ( il marquera 4 fois lors des 20 premières minutes). Le tableau d’affichage ne s’affole pas. Peu de buts sont marqués. Aucune des deux formations ne prend l’ascendant. 2.2   3.3 puis 4.4.  Bien regroupée, la défense locale assure l’essentiel – récupérations de balles, contres, contacts sont légions-. Julien assure aussi dans ses buts, il prouve qu’il n’est pas en gardien en « kit ». ( blague même pas soufflée par Husy !!!). En revanche, le secteur offensif souffre déjà. Les Normands imposent, eux aussi, une défense de fer. Denis, au poste d’arrière droit, trouve la faille, Grand Alex fait le grand ménage, en pivot, au cœur du bloc de Falaise.  Le match est serré, indécis néanmoins, une infériorité numérique permet aux visiteurs de faire un léger break en atteignant la pause avec un but d’avance. 8.9

La seconde période redémarre sur les mêmes bases. Sully n’y arrive pas en attaque. Igor ou Taoufic retrouvent, de loin, le chemin des filets mais cela ne suffit pas. Ce soir beaucoup de choix, de passes, de tirs sont approximatifs. Falaise imprime de plus en plus son rythme. Montée de balles, physique irréprochable, duels percutants, le score enfle en faveur des visiteurs 16.12 puis 20.14. – !!! Et il reste juste 6 minutes à jouer !!!

Comme souvent, c’est au pied du mur, au pied de la Falaise, que les jaunes et bleus réagissent. Entré dans les buts, Vincent redevient imperméable. des balles sont récupérées. Sully se révolte. Eric, la « couineuse » du journal de Gien en photo, à l’aile droite, Vincent à l’aile gauche, Adrien sur une combinaison, Denis sur un lob permet au public d’y croire encore. Un 4.0 est infligé. La partie est relancée…Sully revient à deux buts, deux petits buts à la 56ème 17.19

Malheureusement, ces efforts ne paieront pas. Dans les dernières minutes, les Normands inscrivent les quelques buts décisifs qui tuent le suspens. Sully ne reviendra plus malgré ce beau sursaut d’orgueil. 21.25 Falaise tient logiquement sa victoire. Les jaunes et bleus se sont inclinés face à une jolie équipe bien en place notamment en défense qui ne terminera probablement pas dans les méandres du classement.

La soirée s’est néanmoins poursuivie. Les dirigeants avaient conviés, la municipalité (représentée par l’adjoint aux sports JL Riglet), l’ensemble des partenaires et les amis du club à venir partager le verre de l’amitié puis un buffet froid.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

(obligatoire)
(obligatoire)


2 + = cinq