En route pour la joie ….Sully bat Rouen 31.29

La rencontre face à Rouen avait un caractère particulier pour les Sullylois samedi dernier puisqu’en cas de victoire, le maintien serait en bonne voie , en très bonne voie. Au match aller, les Normands s’étaient imposés 31.23. Pourtant, avant le match, il y a de nombreuses raisons d ’espérer une belle performance. Longtemps dans les hauteurs du classement ( leader plusieurs semaines) , Rouen s’est effondré depuis. Si le score de l’aller est largement à l’avantage des Normands, Sully avait pourtant bien résisté pendant plus de 45 mn avant de craquer. De plus, l’esprit revanchard des jaunes et bleus est exacerbée par l’attitude des joueurs de Rouen qu’ils avaient jugés sur cette 1ère rencontre suffisante. Pour terminer, devant leur public, les Sullylois ont prouvé maintes fois par le passé qu’ils pouvaient réaliser de véritables exploits. Bref la confiance est bien présente avant le premier coup de sifflet.

Les spectateurs venus en nombre samedi ne vont pas attendre longtemps pour connaître la motivation des jaunes et bleus et leurs intentions. Ils sont prêt à en découdre avec les Normands. Si Rouen ouvre la marque sur une combinaison qui amène leur arrière droit au tir, Sully réponds par Denis qui trouve la lucarne, par Rémi en contre ou Igor sur un shoot en appui. Ce dernier, meilleur buteur de l’équipe, malgré quelques incertitudes sur une blessure au mollet  qui handicape fortement, tient finalement sa place. C’est surtout en défense que Sully va se distinguer. Après avoir égalisé à 5.5, Rouen va se heurter au mur Sullylois organisé autour d’Alex. Ce soir, les jaunes et bleus ont décidé de défendre, de bien défendre…durement, âprement, physiquement…Julien dans les buts assure de son côté une grande partie également. Les ex-leader du championnat sont décontenancés, s’agacent et perdent le fil de la rencontre. Même Prieur, le meilleur buteur de la poule reste peu prolifique en attaque.

Du côté Sullylois, c’est 28 mn et 30 secondes quasi parfaite, qu’ils vont réaliser. Avec Adrien à la baguette, les combinaisons s’enchainent, les contres rapides pleuvent. Eric transforme tous les penaltys. Tout réussi. Le score en est même outrageant pour Rouen 17.10. Il reste 1mn30. Ce laps de temps ne sera en revanche absolument pas bien géré. Au lieu de calmer le jeu et d’attendre tranquillement la pause, les Sullylois vont se précipiter et commettre des erreurs de jeunes jouvenceaux. Rouen n’en demandait pas tant et colle un 3.0 qui gâche la fin de cette 1ère période. 17.13 Au final, ce sont les Normands qui peuvent y croire encore…et ils ont raison.

La seconde mi-temps reprends sur un rythme plus équilibré. Les deux équipes se neutralisent même si Rouen réduit encore un peu l’écart 19.16. Tout bascule à la 36ème mn. Mickael fait une faute réelle qui vaut sans nulle doute 2mn. Mais les arbitres en décident autrement et sortent le rouge. Dans la foulée, 2 autres Sullylois sont exclus provisoirement aussi.A 3 joueurs sur le terrain, les choses se compliquent et  les Normands reviennent dans la partie en égalisant 20.20. Un autre match commence désormais.

Revenus au complet, les jaunes et bleus stoppent hémorragie mais ils vont désormais devoir s’employer. C’est un long mano à mano qui débute. Pour la 1ère fois depuis la 5ème mn, Rouen reprend même l’avantage. 25.26 par Gallais (10 Buts). On ne rigole plus du tout dans les tribunes, ni sur le terrain d’ailleurs.

Les 5 dernières minutes sont extrêmement disputées, acharnées, indécises. Les Normands défendent en proposant une stricte sur Julien qui s’exprime moins qu’à l’accoutumée. Vincent, enfin en réussite redonne l’avantage aux Sullylois. Avantage préservé et entretenu par Tuncer qui, en pivot se bat au cœur de la défense adverse (quel demi tour contact !!!). Il reste moins de 30 secondes à jouer. 29.28 en faveur de Sully qui, en plus à la balle. Il faut marquer!!!C’est Denis qui trouve la faille sur un tir de loin . La salle libère un gros soupir de soulagement. +2, 20 secondes à jouer c’est gagner. Rouen va remarquer et Rémi scellera définitivement ce +2 sur le buzzeur. Les jaunes et bleus radieux ont obtenu leur revanche dans une rencontre où les rebondissements ont été légions.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

(obligatoire)
(obligatoire)


huit × 7 =