Aubigny-Moutiers bat Sully…Le résumé du coach

La désillusion

Sully – Aubigny Moutiers : 28-35

 

La défaite enterre les derniers espoirs sullylois de se mêler à la lutte pour les 2 premières places. A moins d’une invraisemblable défaillance de Hennebont ou Aubigny, les jaunes et bleus ne reverront sans doute pas leurs adversaires au classement.

Pour ce match capital, le public Sullylois avait bien garni les travées de Jourdain.

Dès l’entame, nous sentons que nos adversaires ne sont pas venus pour faire de la figuration. Ils prennent l’avantage rapidement tandis que nous manquons cruellement de réussite au tir. Le gardien adverse (qui a fait toute sa carrière dans les niveaux supérieurs) brille et met en échec les tentatives locales. 3-8 à la 12ème. Nous peinons aussi à nous adapter à la réussite de leurs grands gabarits, efficaces de loin comme au duel. Le passage à une défense étagée nous permet d’endiguer les failles défensives mais la précision dans le dernier geste nous fuit toujours…13-19 à la pause pour les rouges.

Même si sur ce premier acte, nous n’avons pas eu le sentiment d’être largués dans le jeu, les immanquables (sur des situations claires) nous pénalisent.

La seconde période repart sur un rythme élevé. Jérémy, combatif, harangue ses défenseurs. L’intensité est enfin à la hauteur du match. Des ballons récupérés nous offrent des contres convertis par Ludo ou Stephen. Aubigny commence à bafouiller son handball et commet des grosses fautes sanctionnées d’exclusions. Le rapproché jaune et bleu enflamme le gymnase et sur chaque but, nous cherchons l’appui du 8ème homme. Nous revenons à 2 longueurs. 22-24. C’est alors que va survenir le tournant du match. Jean Lo après une interception manque son duel face au gardien. Puis Nico dans le même cas de figure, va échouer en faisant une zone. Quel dommage ! cela fait beaucoup trop d’occasions manquées…Passé l’orage, nos adversaires vont sortir la tête du seau et reprendre leur marche en avant, pilonnant un Jérémy impuissant. 2-3 coups de sifflet bizarres vont définitivement enterrer nos projets. Nous sommes menés de 8 buts et continuons notre festival de maladresses au tir (ou un match exceptionnel du gardien adverse qui est entré dans la tête des tireurs).

La défense haute tentée ne va pas nous permettre de renverser la montagne et nos adversaires gèrent tranquillement leur avance. 28-35 au final.

Cruel ! Mais comment gagner un match de ce niveau lorsque nous ratons 20 tirs immanquables ???

Il va nous falloir rebondir, faire preuve de fierté et d’orgueil pour aller défier Erdre Loire, équipe qui joue sa survie à l’échelon national. Réaction attendue dès samedi…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

(obligatoire)
(obligatoire)


un × = 1