LES RESULTATS DU WEEK-END

R1G Sully bat Beaugency 39.26

Victoire plutôt sereine

Beaugency – Sully : 26-39

 

Beaugency et Sully se sont affrontés le week-end dernier dans un duel pour la suprématie des villes de bord de Loire ayant un château magnifique. Dans cette confrontation, Sully a un peu d’avance. Nos adversaires se battent pour le maintien tandis que nous jouons pour garder notre place sur le podium.

Avant ce match, la méfiance était de mise, tant l’effectif jaune et bleu est amputé de joueurs blessés ou absents. Mehdi, Mika, Greg et Salih sont aux soins, et parmi les vaillants, Clément, Nico Chinoi et Dimitri sont diminués. Dans ce contexte, les jeunes, Théo, Thomas et Baptiste auront leur mot à dire.

L’entame est en faveur de nos adversaires. Dans un jeu à 7 contre 6, sans gardien en phase d’attaque, les locaux vont trouver des solutions. A l’inverse, nous enchainons les maladresse et sommes pas assez combatifs. Heureusement Dimitri, sur la lancée de ses matchs précédents, veille au grain et sort des ballons chauds. Il se paye aussi le luxe de marquer dans le but déserté…A la 15ème, nous sommes quand même menés de 2 buts mais le jeu sullylois commence à frémir sous l’impulsion d’un Doudou efficace à la finition.

La seconde partie de la séquence va être d’une toute autre facture pour les sullylois. Max, dans le but prolonge le travail effectué par Dim, même si, se sentant pousser des ailes, sur son premier ballon il va tenter le lob sur un gardien déjà revenu sur sa ligne. Quand ça chatouille !!!

Nous passons un 8-2 à des adversaires qui commencent déjà à tirer la langue. Il faut dire que les contre-attaque pleuvent et que le repli défensif n’est pas le meilleur secteur des conquérants. 13-17 à la pause.

A la reprise, ayant retrouvé leur souffle, les balgenciens vont revenir au contact. 18-20 à la 40ème. A ce moment, l’issue du match est encore bien incertaine. Cependant, sous l’impulsion d’un Yoann on fire (6 sur 6 à la finition), d’un Edouard au bras d’argent, encouragé par son coloc préféré (12 sur 16) ou encore d’un Théo irréprochable au tir (4 sur 4 en moins de 10 minutes), nous allons reprendre une avance confortable. Nos adversaires sont asphyxiés et de 18-20, le score se porte à 19-31, soit un 11-1 en 10 minutes. Le match est plié et nous nous dirigeons vers une 4ème victoire de rang à l’extérieur.

Un grand merci aux copains sullylois, Jean Lo, Swann et Max qui sont venus encourager la famille et à tous qui êtes venus braver la pluie pour nous soutenir un dimanche après midi. Ça fait chaud au cœur.

Le dernier match de l’année aura lieu le 8 décembre à jourdain contre la réserve de Dreux et Vernouillet, équipe qui lutte pour le maintien, mais qui aura la possibilité d’être très renforcée.

 

R3G Nazelles bat Sully 34.31

La fin d’une belle série…

Les buts pour Sully :  Axel Bruneau 2, Éric Demoulieres 3, Kevin Ferreira 1,Denis Bordier 11,  Steeven Filz 3, Étienne Gourdet 7 et Valentin Jacquet 4.

 

Outre l’heureuse bataille soldée d’une victoire la semaine passée, la défaite mérite aussi son petit résumé même s’il évidemment plus difficile et moins enthousiasment à rédiger. En ce dimanche après-midi, la réserve sullyloise en effectif réduit n’a pas eu les armes suffisantes pour renverser son nouveau dauphin : Nazelles-Negron.

 

Les premières minutes sont aussi disputées que la semaine dernière. Les 2 1ères combinaisons « Strasbourg » travaillées  vendredi avec coach Dub sont efficaces. Mais nous sommes l’équipe à battre. Nazelles-Negron ne veut pas nous rendre la tâche facile et va tenir longuement jusqu’à faire le premier break de la partie. 9-7 à la 15e.

Par Éric au duel et notre serial buteur Denis, nous recollons au score. 11-11 à la 19e.

Malheureusement, les jaunes et bleus vont se retrouver en infériorité et subir une petite furia adverse. Nous tenons néanmoins sur un joli cafouillage offensif avec Étienne en pivot qui récupère à 9m pour tirer par dessus ! Quel bras ! Et sur un bloc de ce dernier, Kevin traverse pour rester à distance. 15-13 à la 24e.

Les 5 dernières minutes seront à notre avantage. Nos hôtes vont être exclus à tour de rôle et ces supériorités numériques vont être exploitées à merveille par la réserve. Un 6-1 est passé et nous voilà devant à la mi-temps. 16-19.

 

Les sullylois sont assez surpris d’être devant à la fin de cette période (d’autant plus qu’une certaine combinaison est passée à merveille !…). Alexis tient bon dans ses cages comme d’habitude.

C’est probablement la première période la plus aboutie de la saison pourtant les éléments ne jouent pas forcément en notre faveur. Nous jouons à l’extérieur un dimanche à seulement 10 dont Benoît encore -18 face à une solide équipe plutôt jeune et plus physique. Il va falloir tenir avec la même intensité et la même qualité de jeu.

 

Le retour du vestiaire sera terrible. Tout l’avantage de la 1ère période est réduit à néant en quelques minutes. 22-20 à la 36e.

Les locaux ont soif de victoire. Ils veulent nous faire tomber. La semi-stricte va bloquer notre jeu et les contre attaques vont fuser. A ce moment le bateau Sullylois aurait put sombrer mais Axel va, sur son aile droite, inscrire un doublé qui nous fera repasser devant. 22-23 à la 40e.

Nos hôtes vont repasser devant d’un petit but par la suite et pendant de longues minutes, les deux équipes vont se tenir à un but d’écart. 25-24, 27-26 et 31-30 où Valentin réduit la marque sur un beau ciseau à la 57e. Le money time est indécis et disputé.

Le match est tendu. Benoît va écoper d’un 2 min assez discutable puisque c’est lui qui fini par se faire mal et être au sol. Les sullylois doivent terminer en infériorité numérique. Cette faute peu évidente va nous coûter encore plus cher puisqu’un penalty  est également sifflé alors que l’action était en dehors des 9m… C’est frustrant ! Alexis  manque de justesse l’arrêt et les jaunes et bleus ont deux longueurs de retard. La semi stricte sur Denis est maintenue par nos adversaires. Mais rien n’est encore joué, nous pouvons le faire ! Il reste 2 minutes de jeu !

Hélas… la prochaine action échoue… le Captain bat son adversaire qui avait plongé au duel mais bégaye avec le ballon et se fait justement siffler un pied.. la balle de -1 est rapidement jouée en contre par Nazelles qui crucifie les sullylois. La dernière minute sera tout de même jouée, un but de chaque côté et la fin du match sera sifflée. Défaite 34-31.

 

Quel dommage ! En passe de réussir le hold up du week-end, il n’aura pas eu lieu et la belle série de la réserve s’arrête chez le dauphin Nazelles-négron. Tout va très vite au handball et l’issue du match s’est au final jouée sur des petits détails malheureux. Malgré cette défaite, les sullylois restent leader de leur poule de R3 avec une victoire d’avance sur ses 3 adversaires directs qui les rattrapent : Chambray, Nazelles et Escale.

Prochaine échéance contre un nouveau dauphin en ouverture du match de prenat Sully-Dacov : Escale Orléans 2. La réserve devra se méfier de cette équipe qui est revenu dans la course à la montée en allant, eux, faire le hold up à Saint Avertin en l’emportant 35-36 !

 

-16G1 Sully bat Châteauroux 37.21

-16G2 Sully et Esacale Orléans 35.35

-14G chateauneuf en Thymerais bat Sully 29.24

-13F Sully bat Lorris

-12G1 Sully bat Chateaurenard 35.20

-12G2 Sully bat Puiseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

(obligatoire)
(obligatoire)


+ six = 14